Accueil

Chroniques Concerts
   • Concerts
   • Autres

Chroniques CD/DVD
   
CD
   • CD (Archives)
   • DVD
   • Demos

Divers
   
Styles De Metal
   • Forum
   • Interviews
   • Concert à Venir
   • Nous contacter

Liens
   
StoneDead Prod
   Acoustica'11

 

 

 

 

   . : MENU : .

 

 

 

            



 

 

 

 

 

    Down by prejudice Interview

Down By Prejudice (Français) (à L'EPITAl) par Dead

23/04/05

 

Interview avec Benoît (Chant), Romain (Basse), Arnaud (Chant) et Raphaël (Guitare)

- Bonjour, moi je m’appelle Benoît. Je suis le premier chanteur de Down By Prejudice.

- Moi je suis Romain, j’ai 18 ans, je suis le bassiste de Down By Prejudice.

- Moi je suis Arnaud, l’autre chanteur, le frère de Benoît.

- Raphaël, le guitariste.

Présentez-moi le groupe et puis décrivez un peu le style.

- Bon alors, déjà on a commencé en quelle année ? En 2003, en mai par là, mai 2003, avec la formation actuelle. On a toujours eu ça. On a un peu galéré avec le gratteux. Parce qu’il ne venait pas, nan, c’est quand t’étais beaucoup pris par ton travail ! C’est bon. Et notre premier concert, on l’a fait en septembre 2004. Ah oui on a joué à EPITA ici aussi avant. Mais notre premier vrai concert avec des vrais groupes en fait, ouais ben oui excuse-moi, septembre 2004. Et, bah, enfin au niveau du style, je saurais pas trop quoi dire, sachant qu’il y en a qui écoute Ultra Vomit. Moi j’arrive pas à supporter ces musiques de ouf. Après y’a lui-là, Romain, il écoute un peu comme moi. Arnaud, pareil.

- Ben, en fait, chacun écoute son style et puis, on est 6. On a chacun nos styles et puis après en fait le mélange on va dire, fait le groupe. Et puis bon par chance, on arrive à faire un truc plutôt pas mal quoi. On a un peu des styles différents, des riffs sympas. Donc, voilà quoi, c’est un mélange de tout en fait.

 

T’écoutes quoi comme musique toi ?

 

- Moi j’écoute quoi ? Bah moi j’écoute un peu de tout tu vois. Là j’ai un T-shirt de Motorhead parce que je suis fan de Motorhead, un peu de old school, new school, du métal, bon de tout, je suis vraiment très très large quoi, a part du death et du black, j’ai du mal.

- Ce que j’écoute ? Euh… Arkhon, The Haunted, Hatesphere…

 

Vas-y décris ce que toi t’écoutes.

- Alors, moi, grand fan de, enfin, le dernier CD que j’écoute bien, y’a comme d’hab le Destiny, je l’écoute souvent. J’aime bien des groupes comme On the Rise, des trucs genre New-York Hardcore tout ça. Déjà, dès que ça vire un peu black ou death ou quelque chose comme ça, mes oreilles elles peuvent pas.

- Ca le black, death je pense que c’est commun à tout le groupe, on est un peu bloqué. A part mon guitariste Raph, mais bon il est bizarre. Mais sa voix compte pas en fait. Mais principalement… oui oui oui…

- Y’a dossier sur notre batteur aussi, qui était avant dans un groupe qui s’appelle Scornful, à l’ancienne. Il faisait des reprises de Maiden, Motorhead, Megadeath et autres groupes à la old school, Pantera… Il a fait une reprise de System aussi. Donc il s’est fait polluer le cerveau direct lui par des groupes comme ça. Et ensuite après il a complètement dévié parce que Benjamin, ça fait 7 ans que je le connais, je crois. Et après il a écouté du reggae. En gros, tu montes dans sa voiture, t’écoutes Tryo quoi. Un jour je suis monté dans sa voiture, j’ai écouté Jacques Brel. T’écoutes Jacques Brel et après le gars il arrive en répète…

- C’est mortel Jacques Brel !

- Et voilà ! Jacques Brel c’est peut-être mortel mais pour faire ce qu’on fait, je vois pas trop le rapport. Donc lui, dans sa vie, il écoute pas ça du tout, mais il aime bien. Ca le fait taper donc, ça va. Et puis David, lui c’est tous styles. L’autre guitariste David. C’est tous styles lui. Lui tu lui fais écouter un truc. Il te fait : « C’est bien. Ouais c’est bien ». Toujours. Donc voilà. De ce coté là pas de soucis. Après on dit que j’aime pas le black, que je suis… Bon, cesse de ça.

 

Le Hardcore, pour moi ça s’associe au punk, par exemple Avenged Sevenfold. Je connais le Hardcore Punk tu vois…

- Le Hardcore en fait, c’est une mouvance tirée du punk. Le hardcore old school c’est Agnostic Front, tout ça, c’est des riffs tirés du punk. Après y’a ce qu’on fait nous, y’a la catégorie new school, c’est-à-dire avec des influences metal, y’en a qui font du death, avec n’importe quoi. Le hardcore c’est vraiment un grand monde. Nous on fait pas du hardcore pur pur pur. C’est pas possible. Une grosse base métal, une grosse base hardcore, c’est un mélange des deux. Y’a des riffs un peu old school, y’a des riffs un peu metal. Le hardcore, c’est… Arrête sérieux. Donc voilà quoi.

- Alors, pendant l’interview, on tiendrait à préciser que Raph, il est en train d’avoir une touche avec une fille de son école, c’est un grand moment de solitude pour lui…

Non mais le truc genre hard core, genre nous on est plus dans le dérivé metal tu vois. Ça s’entend de toute manière, on fait pas du punk quoi, ça s’entend. Moi j’avais un autre groupe, c’était old school, c’était hardcore mais old school vraiment, genre poum tchac poum tchac poum tchac... voilà quoi c’était que ça. Donc maintenant je l’ai plus hein, j’ai quand même décidé de …

- C’est pour ça qu’on a fait la reprise d’Hatebreed, parce que ça correspondait, musicalement, quand on a dit ouais une reprise d’Hatebreed, tout le monde a dit oui. Et musicalement, tu vois le style c’est vraiment ça. C’est un style un peu…c’est hardcore mais bien vénère.

Bon Hatebreed, y’en a qui le considèrent comme du Néo Metal, ou comme du death metal même.

- Pour moi, metal, je te sors Korn, System of a Down ça c’est du metal.

- Ca pour moi c’est du néo.

- Pour moi, Hatebreed, c’est… comme eux ils ont commencé avec un bête de cd bien hardcore. Après ils ont évolué et c’est passé plus dans le metal. Au niveau du son qu’ils avaient déjà, du riff, des compos. Genre le dernier cd c’est du Slayer quoi. Donc c’est que ça. A la base, leurs cds d’avant, c’était franchement hardcore. Si t’écoutes, le son déjà c’est pas le même, y’a pas le son gros bien lourd. C’est plus dansant on va dire.

 

Pour beaucoup de gens, le hardcore c’est associé avec les skinheads. Il y’en a beaucoup qui refusent de découvrir ce genre juste à cause de cette association.

-Moi j’ai un copain noir. Non mais ça, voilà quoi…

Les skinheads, c’est surtout dans le hardcore old school. Raph t’as déjà vu un skinhead ? ... Voilà, cette personne n’a jamais mis les pieds dans un concert old school, donc il n’a jamais vu de skinhead. Genre tu verras jamais dans un concert de new school un skinhead. Genre un gars avec le pantalon trop court et des bretelles, tu le verra dans un concert metal… ou alors il s’est trompé.

- Skinhead à la base, ça veut pas dire facho. C’est une attitude, une façon de vivre, c’est comme punk. Sauf que dans le hardcore c’est comme ça. Après si les gens ils veulent pas découvrir, si ça s’arrête a ça tant pis.

 

Vous avez fait plusieurs concerts au sein de l’EPITA. Pourquoi ? Il y a un lien avec cette école ?

- Y’a notre gratteux qui fait ses études ici. Alors nous on répète ici, y’a un local en bas. A chaque fois il a réussi à nous dégoter le local déjà. Quand ils font des concerts tout ça, ils nous font part. Genre le premier Epifest, c’était l’année dernière je crois. Y’avait quasiment que des groupes de pop. Y’avait même des gars qui faisaient du violon je me rappelle. Nous on avait joué il était minuit et demi, on était là depuis sept heure. Les gars ils étaient contents, ils nous ont dit c’est écoutable.

- En septembre on a joué en banlieue parisienne avec des petits groupes. Le premier concert qu’on a fait à la péniche, c’était un bide. Après, on a enregistré le cd au mois de janvier, donc ça a pris deux mois. On a fait un concert à Tours, là on a pris une claque parce que c’était le meilleur concert qu’on a fait. Là, il y’avait le public vraiment fait pour ça. On était mort, les gars étaient super contents.

 

Pour l’avenir du groupe, qu’est-ce que vous prévoyez ? Trouver une maison de disque, faire un nouvel album.

- Déjà c’est faire des concerts à droite à gauche, que la petite démo se vende. Que ça marche, que les gens apprécient. Après une maison de disque tout ça c’est… olalalala… On va pas taper chez Roadrunner tout ça. On fait ça pour s’amuser, et pour l’instant ça se passe plutôt bien.

 

Merci pour cette interview, si vous avez quelque chose à rajouter ?

- C’est gentil à toi merci. Tu peux écouter la démo. Si c’est pas bien, c’est pas bien. Si t’aime bien, tu fais la pub. Voilà.

 

Interview par Dead

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Abonnement :



 

 

 

NEWSLETTER

 

 

 

 Visites :
 

 

 

Copyright 2003© TrueMetal Music             webmaster : Blaye